Catégories
Zonder categorie

Administration fiscale et médiation

Les entrepreneurs et les autres contribuables peuvent demander la médiation aux autorités fiscales.

La médiation à l’Administration fiscale et douanière n’est pas connue de tous. Par exemple, de nombreux comptables, bureaux administratifs et comptables ne le savent pas. Cela s’applique également aux inspecteurs des impôts, ce qui est parfois une occasion manquée.

Avec la médiation, il est possible d’entamer une conversation sans engagement avec les employés de l’Administration fiscale et douanière sur la base d’une participation volontaire. Le contact est différent, par exemple, de l’audience avant qu’une décision ne soit prise sur une objection ou à l’audience après un appel devant le tribunal. Ces moments de contact sont obligatoires, limités dans le temps et laissent peu de place aux employés de l’Administration fiscale et douanière pour réfléchir à une solution.

En outre, les coûts sont limités parce que le médiateur est payé par l’Administration fiscale et douanière. Il y a aussi plus de temps pour trouver une solution parce que vous n’êtes pas lié par un mandat.

Cet avantage s’applique également à l’audition. L’obligation d’entendre est souvent prise au pied de la lettre : on vous entend. Il n’y a généralement pas de dialogue. Il n’y a donc pas de comparaison.

Les avantages de la médiation à l’Administration fiscale et douanière :

  • pas de coûts supplémentaires;
  • plus de temps et d’espace pour trouver une solution;
  • rétablir la relation pour empêcher la discussion à l’avenir.

N’hésitez pas à m’appeler (M. Sepehr Yadegari) si vous voulez en savoir plus sur les possibilités de médiation et si cela peut aussi être une solution dans votre cas.